Bienvenue à La Bergerie Saint Michel

En 2016, la maison est sélectionnée par le guide du Figaro Magazine des chambres d’hôtes et par le Michelin

Vous recherchez un lieu calme et de détente, proche de la nature, tout en conservant la possibilité d’activités et de découvertes variées ? Les chambres d’hôtes de charme La Bergerie Saint Michel, inscrites au guide rouge Michelin depuis 2008, vous accueillent au milieu des pins des Landes, à 10 mn des plages de sable fin de l’Océan Atlantique.

Idéalement placée à moins de 10 mn de l’autoroute A63 et à moins d’une heure et demie de Bordeaux, de San Sébastian et du Gers, La Bergerie vous permettra toutes les découvertes du grand Sud-Ouest et du Pays Basque

Calme et détente : une harmonie totale avec l’environnement

Pour vous qui cherchez le calme et le repos, cet hébergement de caractère est le lieu idéal qui vous apportera la détente que vous recherchez en dehors de vos activités sportives ou culturelles.

Clairière isolée en bordure de la forêt landaise, loin de la foule, la Bergerie vous accueillera, pour un week-end en famille ou entre amis, un séjour, des vacances.

Elle vous offrira :

- des nuits reposantes avec pour seul réveil le chant des oiseaux de la forêt attenante et le parfum vivifiant des pins,

- des ballades à pied ou en VTT dans les 500 hectares de forêt jouxtant la propriété, avec la chance de tomber face à face avec des chevreuils, des cèpes ou giroles suivant la saison !

- un spa abrité devant les pins et des terrasses extérieures équipées de salon de jardin devant chaque chambre qui parfairont votre relaxation.

L’ensemble vous permettra de vivre totalement en harmonie avec l’environnement

Authenticité et simplicité : La Bergerie a une histoire

 Sur le chemin littoral des pèlerins de Saint Jacques, face à la chapelle St Michel témoin depuis 900 ans de l’histoire des Landes - la Bergerie a connu depuis 200 ans plusieurs vies.

Initialement ferme forestière, elle hébergeait les résiniers qui travaillaient et vivaient à demeure sur la propriété.

En 1968, Tony Salamanca, peintre américain - après avoir passé de nombreuses années et exposé à New York, Bordeaux et Paris - la rachète pour trouver un calme et une sérénité intérieure propices à la création. Il installe son atelier dans une dépendance de l’airial (clairière, aire de vie) et initie la rénovation des bâtiments dans la plus pure tradition du bâti ancien landais.

Celle-ci s’est poursuivie depuis pour en faire des chambres d’hôtes de charme et de caractère grand confort, véritable havre de paix

Au plaisir de vous y accueillir,

Hélène Coulon




Accueil du site | Plan du site |